Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Audiovisuel : Une agence Canal + créée à Basra, le directeur Afrique qui se déplace (vidéo)


videos
Mercredi 18 Novembre 2015 - 09:44

Répondant à l'appel de plusieurs clients du quartier, Canal + ouvre une agence à Basra, en périphérie de Nouakchott. Une inauguration lancée mardi 17 novembre, en présence du directeur général de Canal + Afrique, David Mignot, venu spécialement pour l'occasion. L'occasion également d'approcher la perspective de développement audiovisuel du groupe en Afrique.


Peu habitués à voir de grosses structures s'installer dans leur quartier, un peu en marge de la ville, les voisins de la nouvelle agence de Canal + inaugurée mardi 17 novembre à Basra, ont littéralement rué dans la boutique pour assister à l'inauguration de la boutique flambante neuve. Une nouvelle preuve de la vitalité de la chaîne en Afrique, particulièrement en Mauritanie, dans un contexte où la concurrence se fait rude entre de nouveaux acteurs comme Netflix ou Bein, et la démocratisation d'internet. 
 
"Bienvenue vous regardez la télé, l'ancêtre d'internet" débute traditionnellement une des émissions historiques de canal +, "les guignols de l'info". Un rappel de l'importance qu'a prise le monde du web dans la fourniture de contenus de divertissement, grignotant de plus en plus du temps consacré sur la télévision. En évoquant avec David Mignot, directeur général de Canal + Afrique (de passage à Nouakchott, pour l'inauguration de l'agence à Basra), ce nouveau contexte technologique, avec également l'apparition de nouvelles formes de concurrence comme le concept de la chaîne américaine Netflix, peu d'inquiétude transparaît dans sa réponse : "Sans doute, que l'émergence de structures comme Netflix, Bein, et l'accès facile à du contenu sur internet, est une nouvelle forme de compétition; mais après, il faut voir de quel marché on parle : la télévision c'est entre 3 et 4h par jour et par personne. Sur l'ensemble de la vie d'un individu aujourd'hui, c'est la 3ème consommation de temps après le sommeil et le travail. C'est un divertissement réparti sur 4 mots-clé : information, éducation, direct et entertainment. Et très peu de concurrents réunissent en même temps ces 4 mots-clé sur le marché. Canal le fait" affirme-t-il visiblement décontracté.
 
Une activité qui se prolonge dans la création de nouvelles chaînes spécifiquement destinées aux publics africains. "Dans l'idée d'aller plus loin dans la proposition de contenu en Afrique, Canal a créé la chaîne Novelas, A+, Nollywood, ou encore Gospel" dit David Mignot.
 

David Mignot, Directeur Général de Canal + Afrique
David Mignot, Directeur Général de Canal + Afrique
La promotion de talents africains
 
Rassurant sur le contenant, le directeur général de Canal + Afrique va plus loin et exhorte à la promotion des talents, pour remplir ce contenant consolidé. "Le coeur de métier de Vivendi dont fait partie Canal +, c'est le talents; donc dites-le autour de vous: s'il y a des créateurs dans quelque domaine que ce soit, de la musique au cinéma" explique-t-il. "Universal Music c'est la moitié de la musique mondiale; avec des salles de spectacles que nous construisons actuellement dans certaines capitales africaines (Cotonou, Niamey, Conakry, avec des recherches actuelles de terrains dans d'autres capitales – ndlr), nous espérons dénicher quelques-uns de ces talents, notamment musicaux. J'espère qu'une telle salle pourra se construire à Nouakchott" continue-t-il.
 
Un tel réseau d'interfaces de promotion, tel que ces salles, et la création de nouvelles chaînes, incitent les talents à venir voir Canal + de plus en plus. "C'est du gagnant-gagnant : nous les aidons à produire ou co-produire leur contenu, pour les diffuser sur nos chaînes, avant d'être passés en anglais, pour le Nigeria, Ghana ou même l'Afrique du Sud ! C'est bien de prendre le contenu de Nollywood, mais c'est encore mieux pour tout le monde, que nous puissions leur proposer des produits d'autres pays du continent, francophones de surcroît" développe David Mignot.
 

Quid de l'esprit Canal ?
 
A la question de ce qu'il reste du fameux esprit Canal, dont les Guignols de l'info sont une des images d'Epinal, la réponse est simple, claire cinglante presque. "Comme le dit notre président, il n'y a pas de tabou, pas de vaches sacrées; l'esprit Canal c'est une façon de voir, de présenter les choses, c'est une idée. Elle ne se matérialise pas que dans une émission, qui peut avoir été son emblème un temps, mais je vais vous dire : ce fameux esprit Canal, ce sens de la dérision et de l'auto-dérision, vous le retrouvez aujourd'hui dans le Petit Journal de Yann Barthès !" s'exclame le directeur général.


 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter