Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?


Actualité
Dimanche 11 Septembre 2011 - 12:31

On se souvient tous du choc des images de ces événements. Ce dont tout le monde se rappelle aussi, ce sont les instants précédents la découverte du carnage. Voilà quelques témoignages de nouakchottois, sur leurs instants d'avant la découverte de ce moment-clé de la décennie écoulée.


Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Abdoulaye Doro Sow, enseignant chercheur en sciences sociales et coordinateur du Centre Interdisciplinaire sur les Droits Culturels: «Je faisais une légère sieste dans ma chambre à coucher, et c'est mon frère cadet qui m'a informé de l’évènement.»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Baye Dicko Soudani, ancien DGA de l'ORTM, de la Radio, de l'AMI et de la TVM: «J'étais a Nouadhibou, avec des équipes de la TVM, que je supervisais pour la couverture de la visite du Roi du Maroc.
Il était encore à Nouakchott, et devait se rendre dans la capitale économique, après un déplacement à Atar. Nouadhibou s’apprêtait donc à réserver un accueil populaire chaleureux au Roi. Les équipes de la TVM étaient en train de mettre la dernière main au plan de couverture. Soudain on nous annonce que le Roi ne viendra pas. Il a quitté la Mauritanie brusquement. Pourquoi? L'attentat du 11 septembre. Un malheur ne venant jamais seul, le voyage vers Atar a été perturbé aussi par une tempête de sable historique.»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Cheikhna Ould Nenni: «J'étais à Atar, dans l'organisation de l'arrivée du roi du Maroc, Mohamed VI qui n'est jamais venu finalement, du fait de ces attentats à New York.»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Claude Kheloua, webmaster de Cridem: «Je travaillais sur un site à l'époque et je communiquais sur Skype avec un ami informaticien, qui m'a prévenu de la catastrophe. Je suis resté scotché par la suite à la télévision des heures durant. Une phrase tournait continuellement dans ma tête: «Le monde est devenu fou!»
Depuis, le monde a changé: la localisation des guerres par exemple. Remarquez que la quasi-totalité des conflits aujourd’hui, ont lieu dans des pays de confession musulmane, religion pourtant d'ouverture et de tolérance. Et que dans les listes occidentales des pays à éviter, tous sont pratiquement et majoritairement musulmans...»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Fatimetou Sow Deyna, présentatrice à Africa7: «Bizarrement, tout le monde autour de moi se souvient avec une précision photographique de ce jour et des moments précédant la nouvelle, sauf moi... C'est assez flou; je me souviens juste du choc que ça a été et des heures passées devant la télévision, hypnotisée par cet événement que je savais instinctivement de portée historique. J'ai assisté à un moment de l'Histoire.»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Ahmed Ould Hamza, président de la communauté urbaine de Nouakchott: «Sincèrement, je ne me rappelle plus de ce que je faisais exactement au moment de ces attentats du 11 septembre 2001. Tout ce que je peux vous dire, c'est que j’étais choqué et perturbé ce jour horrible. Aucune raison au monde ne justifie cela. Des innocents ont perdu leurs vies, des familles disséminées. Nous condamnons cet acte et nous le condamnerons toujours.

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Fatis Boughaleb, étudiante en marketing-communication à Sup'management: «J'avais 14 ans, et j'écoutais un groupe de r'n'b américain, TLC, sur la chaîne musicale MCM, quand, en voulant augmenter le volume de la télévision, je tombe sur ce drame. Même après de longues minutes je ne comprenais rien à ce qui se passait... J'étais encore trop jeune pour réaliser. J'ai vraiment réalisé quand j'ai vu des gens commencer à sauter des immeubles. C'est bien des années plus tard que j'ai pu mettre tout ça en corrélation avec la nébuleuse Al Qaida!»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Djindah Abdel Baghy Bal, PDG de Butterfly: «J'étais dans l'avion à destination de Paris, via Bamako à l'époque. On assistait aux derniers soubresauts de la défunte Air Afrique. C'est à l'arrivée que j'ai appris la nouvelle, et en constatant une frénésie particulière dans l'aéroport... quelques heures après notre arrivée, tous les aéroports européens fermaient pour 48h.»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Yacoub Ould Sidya, PDG de mauritanienne de services de sécurité (MSS): «J'étais à Cincinnati, et je me préparais à aller au boulot, quand un collègue m'appelle à une heure inhabituelle pour mon téléphone. Ses premiers mots, inoubliables: «L’Amérique est attaquée!» Il me conseille par la suite de rester à la maison jusqu'à être sûr de ce qui se passe exactement. J'ai allumé la télévision et j'ai assisté à ces scènes de fin du monde.
Par la suite, en retournant au travail, je n'ai pas senti de différence dans la façon dont mes collègues me traitaient, et ils étaient tous américains. Mais j'ai entendu l'histoire de cette dame en burqa battue le jour des attentats, à Cincinnati.

Jusqu'à aujourd'hui, deux choses ont marqué mon esprit: Je suis allé à la mosquée le vendredi suivant. Et comme d'habitude, il y avait des policiers qui géraient le trafic automobile, le temps de la prière. Et comme d'habitude aussi, malgré ces événements effroyables, ils sont restés égaux à leur courtoisie, à leur amabilité.
La deuxième chose marquante: un policier m'arrête pour un contrôle de routine, et me demande mon permis de conduire. Par défaut de celui-ci il m'inflige logiquement une amende de 75 dollars. Ce qui m'a touché par la suite c'est sa sollicitude sur le fait que j'aie pu être harcelé, importuné ou pas, par des voisins, des inconnus, dans ces lendemains de 11 septembre. Il m'a donné sa carte de visite et m'a demandé de l'appeler au cas où cela arriverait. Cela a été un moment horrible que j'espère ne se reproduira jamais.»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Ahmed Ould Cheikh, directeur de publication du Calame: «Il était 13h à Nouakchott, et j'étais au bureau quand un ami aux USA m'appelle et me dit qu'une attaque fulgurante avait lieu et que les américains menaçaient d'une réplique nucléaire contre l'éventuel pays qui aurait mené l'attaque. Cette idée de réplique nucléaire m'a marqué sur le coup. En fait, dans les premiers instants qui ont laissé place à des images de fin de monde, on a pensé à tout ennemi potentiel, sauf à une nébuleuse comme Al Qaïda. Ce n'est que des heures après le flou, que la pieuvre Al Qaïda deviendra le pire ennemi des USA depuis la fin de la guerre froide.»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Lea Polony Cheikh, directrice d'APCOM-MASELOG: «J'étais à Cuba entre La Havane et Santiago de Cuba. Un garagiste sur la route nous avertit de ce qui vient de se passer à New York. J'ai eu du mal a réaliser sans les images, donc ça ne m'a pas trop bouleversé. J'ai découvert les images en arrivant à Santiago de cuba, sur une petite télé en noir et blanc : Fidel Castro en personne, dans le journal de 20h disait en résumé: «Ce qui est arrivé aux USA est un drame pour les victimes et leurs familles, mais ce pays l'a bien cherché avec sa politique impérialiste!» J'ai mesuré l'ampleur de l'événement en rentrant aux états-unis, lors des fouilles inhabituellement drastiques à l'aéroport, et à mon arrivée à San Francisco, et le drapeau américain qui flottait sur toutes les maisons de la ville.
C’est un acte odieux, lâche et criminel mais c’est incontestablement un événement catalyseur dans la conduite de la politique cynique, calculatrice et par la suite peu brillante des néoconservateurs qui étaient a la Maison Blanche depuis le début de l’année. Cela a été un alibi, du moins médiatique et populaire, pour conduire deux guerres par la suite. Cela a causé des massacres et des souffrances que des populations continuent de subir jusqu'à nos
jours.»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Birame Ould Abeid, président de l'IRA: «J'étais à Nouadhibou et je m'apprêtais à recevoir un ami de Rosso, qui venait passer avec moi quelques jours de vacances, quand j'ai appris la nouvelle. Un moment de violence aveugle qui ne peut appeler qu'une réprobation totale. Je ne cesserai jamais de dire que c'est un type de procédé qui dessert toutes les bonnes causes qu'il peut prétendre servir.»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Taleb Ould Brahim, journaliste: «J'étais au restaurant avec des amis. À l'époque, nous voyions Ben Laden comme un héros, celui qui pourrait changer les flagrantes injustices et les flagrants deux-poids, deux-mesures dans le monde, du fait de l'hégémonie politique et économique occidentale. Avec le temps, ce point de vue a changé, avec les changements idéologiques liés à l'extrémisme islamiste. On ne peut pas prétendre engendrer un brin de bien, avec tout ce mal causé ce jour du 11 septembre.»

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Djibril Diaw, réalisateur: «Je prenais ma douche! Et j'ai bien dû visionner les images qui défilaient en boucle sur toutes les chaînes pour réaliser ce qui se passait. À cette époque je ne croyais pas que les États-Unis pouvaient être ainsi touchés. Ça m'a fait prendre encore plus conscience en tant que réalisateur de la symbolique et de l'impact d'une image.»

Propos recueillis par l'équipe de Noorinfo[

Attentats du World Trade Center: Que faisiez-vous ce jour-là?
Mamoudou Kane


              


1.Posté par maurito le 13/09/2011 09:49
Bravo!

Excellent article tant dans sa forme inédite que dans son fond très intéressant et particulier.
Ce recueil de témoignage de mauritaniens et d'étrangers qu'ils aient été en Mauritanie ou a l'étranger pendant les faits nous émeut et nous aide a comprendre un peu plus le sentiment général d'une communauté liée a la Mauritanie.
Je reste cependant sur ma faim car j'aurai bien aimé savoir ce que faisait M. Jack Bauer ce jour-ci...!
Amicalement,

Maurito

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires