Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Attentat contre Aziz : les salades du ministre de la communication…


A.O.S.A
Dimanche 14 Octobre 2012 - 10:01


Attentat contre Aziz : les salades du ministre de la communication…
Les mauritaniens ne sont pas des enfants et encore moins des herbivores, rien ne sert de vouloir leur faire avaler des salades quand l’heure est grave surtout quand il s’agit de salades grotesques ! Comment Aziz qui se promène en voiture blindée peut-il être légèrement touché par des tirs amis sans qu’autour de lui cela ne fasse un carnage parmi les gens qui l’accompagnaient ? Comment quelqu’un de légèrement touché qui vint debout à l’hôpital militaire doit-il à présent être évacué à l’étranger ?
 
Ce que raconte le ministre ne tient ni debout ni couché ! Ce que raconte le ministre ne tient pas même de travers car cela ne tient tout simplement pas du tout. Les mauritaniens savent qu’il s’est passé quelque chose de grave ! La veille Nktt était sous haute surveillance ! Des patrouilles partout nous a-t-on dit ! Même d’ici à Barcelone nous avons suivi les événements sécuritaires de la capitale et voilà que le lendemain Aziz est touché par balle suffisamment sérieusement pour devoir être évacué.
 
Les déclarations du ministre de la communication ne font qu’aggraver l’inquiétude des mauritaniens quand au sort non seulement du président mais surtout de la stabilité du pouvoir qui est concentrée dans les mains d’un homme seul quasiment sur mesure même si Aziz a toujours montré qu’il avait une confiance absolue en son système de sécurité jusqu’à sa garde la plus rapprochée. On l’a même vu tout récemment et à plusieurs reprises sortir se promener parmi les gens sans gilet pare-balles.
 
En des heures pareilles, dire qu’Aziz est légèrement touché est nécessaire même si ce n’est peut-être pas vrai mais dire des salades du genre «  il a été touché par des tirs amis qui ne savaient pas que c’était son convoi " cela est lamentable car alors Aziz ne peut être touché sans qu’il n'y ait eu un carnage. 
 
D’ailleurs même si Aziz n’a pas coutume de dire quel chemin son convoi prend comment se fait-il qu’une fois le chemin pris, il n’y ait aucune liaison entre le convoi et les diverses forces en présence dans le coin ? Puis, une fois les tirs engagés après sommation présumée comment de tels tirs présumés ont-ils pu durer au point d’atteindre le chef de l’état dans un convoi blindé ? Y a-t-il eu échanges de tir entre l’armée et la forces défendant Aziz, chacun croyant que l’autre était le camp des terroristes ? Si c’est vraiment le cas cela en dit long sur l’état de la communication parmi les forces armées.

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires