Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Assemblée nationale : Onze députés sur 95 votent un financement de 9 milliards d’ouguiyas


Actualité
Jeudi 27 Décembre 2012 - 00:00

L’Assemblée nationale a voté hier soir un financement saoudien de 112,5 millions de rials saoudiens, soit 9 milliards d’ouguiyas, destiné au financement d’une partie de l’université de Nouakchott notamment les volets relatifs à la faculté de droit et d’économie.


Autres articles
Une assemblée vide pour le vote d'un important projet de financement
Une assemblée vide pour le vote d'un important projet de financement
Le remboursement du prêt saoudien s’étale sur 30 ans, avec une période de grâce de 7 ans. Le taux d’intérêt est de 1%. Quatre députés ont commenté le projet soumis au débat.

Aminetou Mint Maouloud, députée de l’UPR ; a loué l’exécution du projet relatif à l’université de Nouakchott. Elle l’a qualifié de grande réalisation qui s’ajoute aux nombreuses réalisations du président Aziz. Pour l’occasion elle a attiré l’attention du ministre d’Etat chargé de l’éducation sur l’encombrement du lycée d’Aleg et la nécessité de le décongestionner par la création d’autres établissements secondaires dans la Wilaya du Brakna, considérée d’après elle comme étant l’une des plus populeuses du pays.

Le député Khalil Ould Tayib de l’UPR, a loué à son tour, le grand projet d’université de Nouakchott. Il a, par ailleurs, salué la dernière décision du président de la République d’augmenter les salaires des fonctionnaires.

Yakoub Ould Moine du RFD a préféré dénoncer ce qu’il a appelé la répression des professeurs en sit-in devant le ministère d’Etat à l’éducation, dénonçant, à leur manière, la décision de mutation arbitraire dont ils ont été l’objet, selon Ould Moine. Les professeurs, a estimé le député, sont sanctionnés pour le succès de leur grève durant l’année scolaire passée, parfaitement légale et défendant des revendications tout à fait légitimes.

Le député Sid’Ahmed Ould Ahmed de l’UPR, s’est insurgé contre les propos d’Ould Moine. Il s’est beaucoup appesanti sur la politique officielle en matière d’enseignement, qu’il a bien défendu.

Le ministre d’Etat Ahmed Ould Bahiya, dans sa réponse, a exhorté les députés à approuver le projet de financement qui leur est présenté. Il a indiqué que « le président Ould Abdel Aziz « tient toujours promesse, contrairement à d’autres qui parlent trop sans jamais songer à tenir parole».

Source : taqadoumy.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires