Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Arrêté pour avoir construit une horloge, un collégien musulman a été invité par Obama et Zuckerberg


Sciences
Jeudi 17 Septembre 2015 - 20:30

Interpellé pour avoir apporté à l’école une horloge numérique que la police avait pris pour une bombe factice, un collégien musulman a été invité par Barack Obama et Mark Zuckerberg.


« Belle horloge, Ahmed. Tu veux l’apporter à la Maison Blanche? « , a lancé le président américain, s’immisçant dans une affaire qui a suscité une avalanche de réactions sur internet, les policiers du Texas impliqués se voyant reprocher un excès de zèle fondé sur un sentiment islamophobe.
 
« Nous devrions inciter plus d’enfants comme toi à aimer les sciences. C’est ce qui fait la grandeur de l’Amérique », a-t-il ajouté.
 
 Géo Trouvetou arrêté
 
Ahmed Mohamed, élève en troisième, avait apporté lundi à son collège un dispositif bricolé, composé notamment d’un écran numérique et d’un circuit électronique, qu’il souhaitait montrer à son professeur de technologie. L’appareil ayant sonné lors d’une autre classe, un enseignant d’anglais l’a confisqué, avant que les choses ne s’emballent pour le collégien, pourtant connu pour être un apprenti Géo Trouvetou.
 
« Le proviseur et des policiers m’ont conduit dans une pièce où cinq policiers m’ont interrogé, fouillé, saisi ma tablette et mon invention », a relaté l’adolescent au journal Dallas Morning News. « Puis j’ai été conduit dans un centre de détention juvénile, où j’ai été fouillé, ils ont relevé mes empreintes digitales et ont pris des photos de moi », a poursuivi l’ingénieux adolescent.
 
L’inventeur en herbe, qui vit à Irving, près de Dallas, a précisé avoir été interdit de téléphoner à ses parents durant son interrogatoire. Enfin relâché, il a quand même été renvoyé trois jours de son collège.
 
Attitude islamophobe
 
« Cette arrestation est un signal d’alarme », a réagi Alia Salem, une responsable au Texas du Conseil des relations américano-islamiques (CAIR). Selon le CAIR, cette affaire n’aurait pas eu lieu si l’adolescent ne s’était pas nommé Ahmed Mohamed. De nombreux internautes réagissaient également mercredi, en dénonçant l’attitude selon eux islamophobe de la police texane.
  
C’est le cas de l’inventeur de Facebook Mark Zuckerberg, qui comme Barack Obama, a invité le petit génie chez Facebook écrivant sur son compte qu’il serait heureux de le rencontrer. « Avoir les compétences et l’ambition de construire quelque chose de cool mérite des applaudissements pas une arrestation. Le futur appartient aux gens comme Ahmed », a-t-il ajouté.
 
fr.metrotime.be
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter