Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Arrestation d'Abdoul Birane Wane : Les visites de soutien s'enchaînent


Actualité
Mardi 7 Février 2012 - 17:52

«Libérez Abdoul Birane Wane»; c'est un des slogans que l’on pouvait entendre ce 7 Février vers 13h à travers un haut parleur devant la police judiciaire où se côtoyaient des militants de Touche pas à ma nationalité, ceux de l’IRA, du mouvement «on refuse» et de la COD entre autres.


Autres articles
Arrestation d'Abdoul Birane Wane : Les visites de soutien s'enchaînent
Quatre jours après l’arrestation du coordinateur de TPAMN, Abdoul Birane Wane par la police, les visites se multiplient devant la PJ pour soutenir ce dernier, «victime d’une détention arbitraire» selon ses proches.

Ce matin les sœurs de Abdoul Wane, le président de la COD, Bâ Mamadou Alasane, les compagnons de lutte du leader TPMN, ceux de l’IRA sont venus comme tous les jours plupart d’entre eux depuis l’arrestation du militant pour marquer leur soutien et exigez sa libéralisation non négociable.

Cette arrestation jugée sans mandat, sans motif par les sœurs d’Abdoul Birane Wane, dont Saoudatou Wane pour qui cette arrestation arbitraire est «injuste». «On ignore encore de quoi il est accusé officiellement. On ne bougera pas d'ici tant qu'il ne sera pas libéré» soutient la jeune femme.

Pour Mamadou Alassane Ba, dont c’est la quatrième visite depuis l’arrestation du coordinateur, «le pouvoir se livre à la violence, un processus qui ne va résoudre le problème de la Mauritanie» a-t-il dit.

Balla Touré, membre d'IRA, invite quant à lui les forces de la nation à se mobiliser pacifiquement contre «cette tentative d’intimidation». Si d’ici là le coordinateur de TPMN n’est pas libéré, «il faut penser à une autre logique, un plan d’action sans exclure que nous sommes tous des pensionnaires potentiels de cette prison» explique-t-il.

Une occasion qui fait dire à Abdoul Kane, qu’une marche sera organisée jeudi à partir de la polyclinique pour obtenir la libération «non-négociable» de son leader.
Le mouvement «on refuse» regroupant une soixantaine de rappeurs était aussi venu pour marquer le soutien et la reconnaissance du combat apolitique d’Abdoul Birane Wane qui a été interpellé par la police alors qu’il rendait visite à son frère malade à l’hôpital national.

Awa Seydou Traoré
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires