Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Antarctique : l’irréversible fonte des glaces !


Lu sur le web
Samedi 17 Mai 2014 - 10:35

Deux études distinctes concluent que les principales formations glaciaires de l’ouest de l’Antarctique sont entrées dans un processus d’effondrement irréversible.


Antarctique : l’irréversible fonte des glaces !
Deux études distinctes, à paraître dans les revues Science et Geophysical Research Letters, concluent que les principales formations glaciaires de l’ouest de l’Antarctique sont entrées dans un processus d’effondrement irréversible. « Ces glaciers sont des monstres : celui de l’île du Pin est large d’une trentaine de kilomètres et celui de Thwaites l’est trois fois plus. Au total, nous avons étudié six grands glaciers, qui couvrent une superficie qui n’est pas très éloignée de celle de la France et sur laquelle nous avons désormais suffisamment d’observations pour constater que les retraits glaciaires y sont désormais inexorables », relève Eric Rignot, auteur de l’étude publiée dans Geophysical Research Letters. De son côté, le glaciologue Gaël Durand, chercheur au CNRS n’a pas manqué de dire sa surprise face à la « vitesse de recul du glacier de Thwaites. Mais ce sont des résultats cohérents avec ceux que nous avons récemment publiés sur le glacier de l’île du Pin », écrit Le Monde.

Le site précise que les glaciers de cette zone ouest de l’Antarctique, contrairement au glacier du Groenland, ont un comportement très spécifique. Posés sur un socle rocheux situé sous le niveau de la mer, la ligne délimitant le contact entre la glace et la roche se trouve ainsi à plusieurs centaines de mètres de profondeur. Ce qui rend impossible une observation directe, nécessitant ainsi une analyse des données satellitaires. Selon les travaux publiés dans Science, aucun mécanisme n’est à même de contrer l’accélération de la fonte des glaciers en cours. Et la disparition du glacier pourrait prendre deux cents à neuf cents siècles. Sans politique de réduction des gaz à effet de serre, le dernier rapport du GIEC prévoit une élévation maximale moyenne d’un mètre en 2100.

Source:Afrik
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires