Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Angola : Plus de mosquée et donc pas d’Islam jusqu’à nouvel ordre


Lu sur le web
Samedi 23 Novembre 2013 - 23:18

Etes-vous musulmans ? Et bien, l’Angola n’est pas bien pour vous parce que vous n’y verrez pas de mosquée pour prier. Le pays de José Eduardo Dos Santos vient d’interdire l’Islam comme religion sur son territoire.


Angola : Plus de mosquée et donc pas d’Islam jusqu’à nouvel ordre
Environ 95% de la population angolaise est chrétienne, un quart appartient aux Églises protestantes fondées pendant la période coloniale, surtout à l’Église évangélique congrégationnelle et le reste des 5% est à partagé entre les autres confessions religueuse. C’est fort de ces données que les autorités angolaises viennent d’interdire la religion musulmane sur leur territoire national. Pour le régime de Luanda, l’Islam est une secte.
 
Avant même que cette décision ne soit prise, une croisade se menait depuis quelques mois contre. Au début du mois d’octobre 2013, les musulmans en majorité des guinéens vivant à Luanda dans la commune de Viana Zango ont eu la mauvaise surprise de voir le minaret de leur mosquée démontée en pièces au motif que celui-ci était mal fait et monté sans autorisation. Le jeudi 03 octobre, au petit matin, les autorités angolaises ont décidé de détruire la mosquée de Zango situé dans la commune urbaine de Viana située ç 17 km de Luanda. Le gouverneur de la ville de Luanda Bento a annoncé dans une émission sur une radio de la place que les musulmans radicaux ne sont pas les bienvenus en Angola et le gouvernement angolais n’est pas prêt pour la légalisation des mosquées en Angola.
Le mardi 19 novembre, c’est autour de la ministre angolaise de la culture de monter au Créneau et de durcir la position de son pays face à la religion musulmane. « En ce qui concerne l’Islam, dont le processus de légalisation n’a pas été approuvé par le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, leurs mosquées seraient fermées jusqu’à nouvel ordre », a déclaré Rosa Cruze Silva, la ministre de la Culture.
 
Dans cette logique, le gouvernement angolais s’est inscrit dans une campagne de destruction de toutes les mosquées. Luanda estime que c’est une priorité. Les deux seules mosquées qui se trouvent à Luanda ont déjà reçu un document d’avertissement de l’administration de Viana et signé par le maire José Moreno. La destruction n’est désormais qu’une question d’heures out tout au plus de jour. Les autorités angolaises ne veulent avoir que le Christianisme sur le territoire et mènent une croisade pour que l’Islam ne soit jamais reconnu dans les textes juridiques réglementaires du pays.

Source : œil d'Afrique 
Mamoudou Kane


              


1.Posté par mehdi mountather le 26/11/2013 12:44
Réchauffement et changement climatique mensonge scientifique ces catastrophes naturelles des punitions d'ALLAH avant l'islam ALLAH a exterminer les ennemis des prophètes les amis de satan par des cataclysmes aujourd'hui normal ALLAH extermine les présidents les rois et leurs peuple qui n'applique pas la charia islamique les amis de satan par des cataclysmes pire typhon Haiyan ouragan glacial tsunami volcan inondation grondement tempête de neige météorite surtout Usa et les pays de l'Otan pour leurs guerres contre l'islam si la fin du monde convertir a l'islam pour éviter l'enfer normal le déluge de Noé ou un fort séisme en Angola

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires