Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Amazon va-t-il révolutionner les smartphones ?


High-Tech
Samedi 28 Juin 2014 - 10:35

Présenté le 18 juin, le Fire Phone, nouveau-né du groupe américain Amazon, est entre autres capable de projeter des hologrammes. Simple gadget ou vraie révolution ? La presse est divisée.


Amazon va-t-il révolutionner les smartphones ?
Quelques heures après son lancement, le Fire Phone est déjà "le meilleur ami des accros au shopping" pour le Daily Mail. Le quotidien britannique parle d'un "holophone révolutionnaire conçu pour rivaliser avec Apple et Google, qui vous permet même de faire des achats d'un simple coup d'œil à l'objet que vous désirez". Il fait référence à l'application "Firefly", capable d'identifier une centaine de millions d'objet et de les proposer à la vente via Amazon, le tout en un seconde.

C'est ce qui amène le magazine Forbes à parler d'une "introduction technique qui permettra à Amazon de réduire toute distance restante entre le consommateur qui cherche un produit et le consommateur qui achète le produit", avant de conclure que "l'entrée d'Amazon pourrait bien faire du Fire Phone le téléphone le plus vendu du marché, et de loin".

Un autre signe positif a attiré l'attention du Boston Journal, qui rappelle pour sa part que "l'action Amazon a grimpé de 2,5% dans l'après-midi, quand le cours était encore plat avant l'intervention du président d'Amazon Jeff Bezos". Attaché aux données économiques, le journal conclue avec optimisme pour Amazon, en remarquant que "seuls 30% des 5,2 milliards de téléphones dans le monde sont des smartphones".

Un gadget à prix d'or

"Tout le monde pensait que l'entreprise présenterait un smartphone dans la ligne de ses ordinateurs portables : plutôt bon et peu cher. Tout le monde avait tort", tonne le New York Times. "Au lieu d'un petit prix, Amazon nous offre un appareil fourmillant de fonctionnalités tape-à-l'œil. Et il est dur de savoir ce qui différencie vraiment le Fire Phone du iPhone ou du Samsung Galaxy". A chacun ses arguments chiffrés : le quotidien new-yorkais calcule que "si Amazon n'avait pas ajouté toutes ces fonctionnalités farfelues (…), la facture mensuelle s'élèverait à 62,50 dollars [48 euros]" (au lieu de 82 dollars [60 euros]).

Ces fonctionnalités sont, entre autres, l'application "Firefly", le projecteur d'images 3D type hologrammes ou encore la possibilité de naviguer entre les menus par simple inclination du téléphone. Par ailleurs, "AT&T sera le fournisseur d'accès exclusif du téléphone" comme le note USA Today, "ce qui est bien pour les professionnels mais pas pour les consommateurs voulant choisir"... Et son potentiel marchand peut être limité : "Les marchés américains et britanniques sont presque saturés, avec 70% des utilisateurs ayant déjà un smartphone", écrit The Guardian. Le journal anglais ajoute que "la meilleure chance pour Amazon d'avoir des clients vient des utilisateurs des marques Androïd s'affaiblissant, comme HTC ou LG".

Finalement, un autre article publié par Forbes vient parachever la critique : "Sans modification intéressante du prix ou de nouvelles fonctionnalités exceptionnelles, le Fire Phone n'atteindra pas les 10% de part de marché". Le magazine rappelle que "les applications Amazon sont déjà présentes sur tous les smartphones. Amazon a déjà sa part du gâteau. Cela devrait être plus qu'assez".

Lionel Pelisson
Courrier international
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires