Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Algérie : Bouteflika peut-être décédé, selon Benjamin Stora


International
Mardi 21 Mai 2013 - 08:16

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika serait peut-être décédé, selon l’histoiren Benjamin Stora, soulignant qu’il est difficile de savoir s’il est toujours en vie, tant la communication vis-à-vis de sa santé est verrouillée par le régime. Des propos qui vont à l’encontre de ceux du Premier ministre Abdelmalek Sellal qui a assuré lundi que son état de santé s’améliore.


Algérie : Bouteflika peut-être décédé, selon Benjamin Stora

Où se trouve Abdelaziz Bouteflika ? Serait-il toujours hospitalisé au Val de Grâce ? Est-il dans le coma comme l’affirme certains journaux algériens ? Tant de questions qui restent sans réponse. Pour le moment, aucune information ne filtre sur la santé du président algérien. Le régime a pris soin de verrouiller la communication sur son état actuel, surveillant comme de l’huile sur le feu les moindres spéculations sur le sujet. Un sujet devenu plus que jamais tabou en quelques semaines. Raison pour laquelle l’historien Benjamin Stora a affirmé ce mardi matin sur Europe1, qu’il « est très difficile de savoir si le président algérien est toujours en vie ou non ».

D’après l’historien, « l’absence de communication des sphères du régime indique précisément que toute une série de tractations ont lieu. Si la tractation était aussi sereine, il y aurait une communication plus simple, évidente, transparente, autour de la santé de Bouteflika ». Benjamin Stora rapelle également que « la presse algérienne s’interroge depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines (...). Son absence sur la scène publique ouvre toute une série d’interrogation sur sa succession possible », soulignant que les élections auront lieu dans un an.

Le Premier ministre tente de rassurer

Des propos qui vont à l’encontre de ceux du Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal, qui a affirmé lundi que l’état de santé du dirigeant s’améliore de jour en jour. Il doit observer « un strict repos » mais son pronostic vital n’a « jamais » été engagé, a-t-il déclaré.

Alger qui tente de rassurer sur l’état de santé du chaf d’Etat algérien est en rogne suite au dossier spécial sur la santé du dirigeant algérien écrit par deux quotidiens appartenant au patron de presse Hicham Adoub, qui révélaient qu’il était au coma. Le parquet d’Alger a ordonné dimanche l’ouverture d’une enquête à son encontre pour « atteinte à la sureté de l’Etat ». Selon le parquet, Hicham Adoub a tenu des « propos infondés » selon lesquels M. Bouteflika, hospitalisé le 27 avril à Paris, serait rentré mercredi à l’aube à Alger dans « un état comateux ».

Les deux journaux du directeur de publication ont d’ailleurs été censurés avant leur parution. Ils ont en effet été bloquées samedi soir à l’imprimerie. Ce jour-là, elles ont envoyé la version finale de leur publication vers 17 heures.

Source:[Afrik]urlblank:http://www.afrik.com/algerie-bouteflika-peut-etre-decede-selon-benjamin-stora
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire