Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Ahmed Ould Moine : Du commerce en Angola aux montagnes d’Iforghas


Société
Mardi 2 Avril 2013 - 11:07

Mercredi 27 mars 2013, la famille du jeune Ahmed Ould Moine fut assommée par le message laconique d’un interlocuteur à accent maghrébin qui leur annonça la mort du jeune homme, tué en martyr dans les montagnes d’Iforghas au Mali, en à côté des Moujahidines d’Al Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi), alors qu’il combattait les troupes françaises et africaines.


Ahmed Ould Moine : Du commerce en Angola aux montagnes d’Iforghas
C’est le père qui avait reçu la communication à l’heure où l’ensemble des membres de la famille rêvaient d’une rencontre avec ce fils prodige qui s’était installé en Angola il y a trois ans, pour faire du commerce.

Ce sortant de l’université de Nouakchott et diplômé en informatique, marié et père d’un garçon avait connu la déception de tous les jeunes mauritaniens, que la pauvreté et le chômage jettent sur les voies de l’aventure. Alors qu’il projetait de créer son propre journal, après quelques années de collaboration avec des médias indépendants, Ahmed Ould Moine avait subitement tout lâché lorsqu’il put dénicher un visa pour l’Angola.

Il quittera le pays en 2009 pour aller tenter ailleurs cette chance à une vie meilleure que son pays était incapable de lui procurer. Il reviendra au bout de trois ans au pays pour passer des périodes de congé avec les siens. Ceux qui le connaissent le décrivent comme un bon musulman pratiquant, qui ne rate jamais la prière à la mosquée, poli, serviable et avenant.

Mais il n’avait aucun penchant radical ni extrémiste. C’est lors de son retour pour reprendre ses activités en Angola qu’il fera escale en Algérie, juste avec le déclenchement de l’opération Serval en France. Cela aurait changé le cours de sa vie. Au lieu de reprendre son travail là-bas en Angola, le devoir de combattre les Français et de contribuer à la victoire de l’Islam en terre musulmane le poussent dans les bras d’Aqmi, aux confins des montagnes d’Iforghas où la mort lui avait donné rendez-vous.

MOMS
Pour l'authentique
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter