Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Ahmed Adhimi, expert sécuritaire: «L’Algérie sera perdante si elle intervient militairement au Nord-Mali»


International
Dimanche 21 Octobre 2012 - 09:59

L’expert dans les affaires sécuritaires, Ahmed Adhimi, met en garde contre l’intervention de l’Algérie militairement au nord du Mali en affirmant que l’Algérie sera d’ores et déjà perdante et que la crise malienne ne devra son salut qu’à un dialogue national malien.


Autres articles
Ahmed Adhimi, expert sécuritaire: «L’Algérie sera perdante si elle intervient militairement au Nord-Mali»
L’expert dans les affaires sécuritaires a déclaré à Echorouk, qu’en cas d’éventuelle intervention militaire algérienne au nord du Mali, le plongerait dans un gouffre profond, et qu’elle sera d’office perdante.

Pour étayer ses dires, Ahmed Adhimi a tenu à rappeler la position de la France vis-à-vis de la crise malienne, laquelle a affirmé, à maintes reprises, son soutien logistique et technique, aux forces africaines qui seront engagées de lutter contre le terrorisme au nord de ce pays.

La France, l’initiatrice d’une intervention militaire au Mali, n’envoie toutefois aucun de ses soldats sur le terrain, mais ce seraient les Africains qui s’entretueraient, a ajouté notre interlocuteur.

L’Occident vise à affaiblir l’Algérie, qui est le plus grand État arabe et africain, en l’incitant à entrer dans une guerre contre le terrorisme en dehors de ses territoires, elle qui a d’ailleurs échoué à maintenir une certaine stabilité au nord.

De ce fait, notre interlocuteur a expliqué que toute intervention au nord du Mali, sera échouée eu égard de la géographie de ce pays qui est un désert, et devant un ennemi qui est l’autre qu’une armée régulière qui s’est très bien entraînée de combattre dans de telles conditions.

Si l’Algérie n’intervient pas militairement au nord du Mali, elle évitera du moins à ses soldats de perdre la vie.

S’agissant de la récente déclaration du ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, à cet égard, M. Adhimi a dit qu’en dépit de l’insistance de Paris sur l’intervention militaire de l’Algérie au Mali, cette dernière ne le fera pas car elle tient à ses principes concernant sa politique étrangère en s’abstenant d’intervenir en dehors de ses frontières.

Source : echoroukonline.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire