Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Afrique : le transport coûte 63 % plus cher qu’en Occident


Economie
Mercredi 12 Septembre 2012 - 16:19

Les coûts de transport sont près de 63% plus chers en Afrique que dans les pays occidentaux, selon une étude internationale menée conjointement par la BAD et l'OCDE, et qui qui lie cette cherté à l’insuffisance des infrastructures sur le continent.


Afrique : le transport coûte 63 % plus cher qu’en Occident
Les coûts de transport sont près de 63% plus chers en Afrique que dans les pays occidentaux, selon une étude internationale obtenue lundi à Paris par la PANA qui lie cette cherté à l’insuffisance des infrastructures sur le continent.

Conjointement menée par l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), la Banque africaine de développement (BAD), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la Commission des Nations unies pour l’Afrique (CEA), l’étude soutient que la proportion de routes revêtues sur l’ensemble du continent africain est environ cinq fois moins dense que dans les pays développés.

"Le réseau ferroviaire devrait constituer l’épine dorsale du réseau de transport. Mais le plus souvent, il se résume à des lignes uniques allant de l’intérieur des terres vers la côte avec peu de tronçons secondaires", indiquent les auteurs de l’étude. Ils notent toutefois un développement fulgurant du transport aérien en Afrique depuis la décision de libéraliser le ciel aérien sur le continent.

"L’Afrique est la première région du monde en termes de développement du transport aérien, surtout depuis la libéralisation découlant de la décision de Yamoussoukro approuvée en 1999 par les dirigeants africains", ajoutent les auteurs.

Selon eux, malgré la lente mise en œuvre de la décision de libéraliser le ciel africain, plusieurs pays du continent se sont concédé des droits bilatéraux mutuels permettant aux compagnies aériennes de transporter des passagers vers des pays tiers.

La cherté du transport aérien, terrestre, ferroviaire et maritime est un des principaux obstacles au développement des échanges commerciaux intra-africains qui ne représentent aujourd’hui que 12% des échanges globaux du continent. En raison de sa très faible intégration régionale, l’Afrique du Nord affiche, selon une étude récente de la BAD, un volume d’échanges intra-africains de moins de 4%.

Lu sur grioo.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires