Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Africités 2012 : les villes face à l’urbanisation galopante du continent


Lu sur le web
Mardi 4 Décembre 2012 - 12:20

Le VIe sommet Africités s’ouvre ce mardi à Dakar en présence de 5 000 participants internationaux, dont 1 500 élus locaux venus des quatre coins du continent. Durant cinq jours, ils vont échanger leurs points de vue et chercher des solutions à l’heure où les populations africaines habitent de plus en plus les villes.


Autres articles
Derniers préparatifs sur le stand de la ville de Dakar à Africités 2012. RFI / Christophe Carmarans
Derniers préparatifs sur le stand de la ville de Dakar à Africités 2012. RFI / Christophe Carmarans
Dakar était sans doute l’un des endroits les mieux choisis pour accueillir Africités 2012, sixième édition d’un événement qui se tient tous les trois ans dans une métropole différente du contient, Abidjan (1998), Windhoek (2000), Yaoundé (2003), Nairobi (2006) et Marrakech (2009) ayant déjà eu cet honneur auparavant.

Dakar, un symbole

Avec une population estimée à 3,2 millions d’habitants et une densité démographique de près de 6 000 habitants au km2 (soit, grosso modo, la même densité qu’à New York, Hong Kong ou Sao Paulo), la capitale du Sénégal est confrontée aux mêmes problématiques que la plupart de ses consœurs d’Afrique : croissance démographique et manque d’infrastructures, le tout ajouté à un coût élevé des loyers, la cité dirigée depuis 2009 par Khalifa Sall concentrant 25% de la population du pays et près de 80% de son économie.

Ce lundi après-midi, soit moins de 24 heures avant l’ouverture officielle d’Africités 2012, les ouvriers mettaient encore les bouchées doubles pour terminer les stands alignés dans le pavillon qui accueillera l’exposition attenante au centre des conférences, situé au King Fahd Palace, au nord de la ville. Cet empressement de dernière minute est en partie imputable à une grève dans le port autonome de Dakar, qui a retardé l’arrivée des conteneurs de quelques-uns des 200 exposants annoncés.

Déjà plus de 200 millions d’urbains

Le sommet en lui-même tâchera de répondre à cette question en particulier : « construire l'Afrique à partir de ses territoires : quels défis pour les collectivités locales ? » Question effectivement cruciale alors que les populations urbaines (plus de 200 millions d’Africains habitent désormais dans des villes) sont appelées à doubler au cours des vingt prochaines années. La décentralisation, l’économie verte et l’émergence de nouveaux partenaires commerciaux seront également des axes de réflexion sur lesquels les participants vont échanger d’ici à samedi 8 décembre.

Christophe Carmarans
Pour rfi.fr
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires