Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Affaire Swahifri Consulting : Le D.G du port de Nouakchott poignarde Aïssata Kane dans le dos…


A.O.S.A
Mercredi 29 Février 2012 - 00:14


Affaire Swahifri Consulting : Le D.G du port de Nouakchott poignarde Aïssata Kane dans le dos…
Le jour où j’ai décidé de quitter la blogosphère pour des aventures moins virtuelles, j’apprends à l’instant un énième scandale dont une jeune mauritanienne fit les frais à l’autel des petits meurtres entre amis du système. Il nous a fallu des trésors de rhétorique pour convaincre la énième victime des ennemis de la jeunesse constructive de nous laisser raconter son aventure au pays de quelques uns…
 
Avez-vous déjà entendu parler d’Aïssata Kane ? Pas une ligne à son sujet en Mauritanie pourtant son talent, son mérite, son énergie et son professionnalisme sont reconnus dans toute la sous-région où elle rencontra les Alassane Ouattara, Alpha Condé, Compaoré lors du fespaco pour ne citer que quelques chefs d’état sans parler des Guillaume Soro et autres ministres prestigieux qui n’ont ménagé aucun effort pour faciliter la tâche à cette dame de Mauritanie qui dirige Swahifri Consulting ; une agence de communication ayant à son actif plusieurs réussites dans la sous-région.
 
Quelle est la trajectoire de Swahifri Consulting  et en quoi ses aventures en Mauritanie furent celles du mérite tombé dans les griffes des ennemis de la jeunesse constructive malgré le soutien du premier ministre Dr Laghdaf et de son ministre de l’équipement et des transports ?
 
Tout part de Tombouctou : au détour d’un festival, grâce à l’invitation d’une amie qui dirige une agence de communication, Aïssata Kane rencontre un certain nombre de dirigeants maliens qui l’invitent au Salon International des Transports d’Afrique de l’Ouest ( S.I.T.R.A.O) où se rencontrent, entre autres,  les maliens et les représentants des différents ports avec lesquels le Mali enclavé travaille.
 
Là Aïssata a l’idée originale de proposer ses services afin d’organiser chaque année une rencontre dans un port différent entre les maliens et le pays concerné. Le mali accepte l’idée et lui donne carte blanche pour organiser les différents événements. C’est ainsi que ce fut un succès en Côte d’Ivoire, en Guinée au Sénégal comme l’attestent les reportages qui nous avons pu voir et autres photos.
 
Jusque-là toujours pas un mot en Mauritanie à propos de cette jeune mauritanienne dont le professionnalisme est plébiscité dans toute la sous-région. C’est alors qu’Aïssata Kane décide d’organiser pour décembre 2011, une de ces rencontres originales entre les acteurs maliens et le port de Nouakchott comme ce fut le cas dans divers pays de la sous-région.
 
Les conseillers du P.M ayant entendu parler d’elle, lui permettent de rencontrer Dr Laghdaf qui la reçoit avec enthousiasme et lui permet de rencontrer le ministre de l’équipement et des transports tout aussi enthousiaste. Jusque-là, tout semble aller à merveille. Cela fait plaisir de voir que chez vous, vous êtes aussi bien considérée qu’à l’étranger.
 
Tout l’enthousiasme va ralentir petit à petit à partir du moment où Aïssata Kane rencontre le D.G du port de Nouakchott. L’homme, à ses dires, est tout sauf emballé malgré des formules de vague courtoisie. Il estime d’ailleurs que cet événement est un non-sens vu, selon lui, le flux négligeable que représente le débit vers le Mali à partir du port de Nouakchott ! Aïssata contacte de nouveau le P.M et son ministre. Les deux hommes renouvellent au D.G du port leur vive recommandation pour bien monter qu’au plus haut niveau, on reconnaît à Aïssata Kane le mérite de l’initiative et le professionnalisme déjà prouvé par de multiples réussites dans le domaine.
 
Hélas, rien n’y fait.
 
Il a fallu attendre l’arrivée à Nouakchott du ministre malien de l’équipement et des transports et que ce dernier arrête une date définitive avec son homologue mauritanien à propos des «  Journées Portes Ouvertes sur le Corridor Nouakchott –Bamako » pour que le D.G change d’avis et déclare à Aïssata Kane : « nous allons faire les choses en grand ! ». Les rendez-vous se succèdent entre Aïssata Kane, le D.G du port de Nouakchott et les Maliens des EMAMAU, entrepôts maliens en Mauritanie.
 
Mais c’était trop beau et trop digne pour être vrai !

lire la suite...

chezvlane



              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires