Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Affaire Maurisbank : Le Groupe tunisien Hamrouni solidaire de Ahmed Mogueya


Economie
Dimanche 11 Janvier 2015 - 00:40

Ahmed Ould Mogueya, président du CA de la Maurisbank, et présentement entendu dans l’affaire de la liquidation par la Banque centrale de Mauritanie de son institution a reçu le soutien de l’un de ses plus vieux partenaires, le groupe Hamrouni, apprend « mauriweb.info ».


Affaire Maurisbank : Le Groupe tunisien Hamrouni solidaire de Ahmed Mogueya

Le Groupe Hamrouni coactionnaire avec lui au sein de la Smci lui a exprimé par le biais de son avocat Me Moulaye El Ghaly Ould Moulaye Ely son entière solidarité et lui a renouvelé sa confiance. Le Groupe Hamrouni a encore chargé Me Moulaye El Ghaly Ould Moulaye Ely de se joindre au collectif d’avocats constitué pour défendre Ahmed OuldMogueya dans l’affaire qui l’oppose à la Banque centrale de Mauritanie.
 

Ahmed Ould Mogueya est entendu, en même temps que plusieurs de ses collaborateurs dont certains ont été relaxés, dans le cadre d’une enquête par la police économique suite à une plainte contre lui du Gouverneur de la Banque centrale, Sid’Ahmed Ould Raiss, limogé aujourd’hui même de son poste.
 

Dans un communiqué diffusé le 31 décembre 2014, pour charger Ahmed Ould Mogueya, la BCM avait décidé de lui retirer son agrément, de déférer la Maurisbank devant le tribunal de commerce et de poursuivre pénalement Mogueya devant les tribunaux.
 

Néanmoins, la poursuite en justice de Mogueya pour la mise en banqueroute de la Maurisbank est perçue par les observateurs comme une tentative de BCM de camoufler ses propres défaillances de contrôle bancaire. Il y a également les conditions de mise en place de Maurisbank et de l’attribution de son agrément en 2012 suite à l’affaire de la Bacim-Bank (aujourd’hui Orabank) vendue par la BCM à des investisseurs étrangers américains ECP.
 

Ahmed Ould Mogueya dépossédé injustement par la BCM de sa Banque Bacim-Bank avait porté cette affaire devant la Justice. C’est là qu’un « arrangement » intervient en 2011 entre lui et la BCM pour permettre à ECP, disposant d’autres avantages de la BCM, de prendre en main la Bacim-Bank.
 

Cependant, les analystes financiers s’accordent à dire que la responsabilité première dans l’affaire de Maurisbank incombe au Gouverneur de la BCM à cause des risques pris d’ébranler le système financier tout entier dans le pays. Pour eux, outre les questions de solvabilité de la Maurisbank, la BCM ne peut se dérober à sa responsabilité à savoir qu’elle «assure le contrôle permanent sur documents et sur place des établissements de crédit, ainsi que de leurs filiales.
 

Elle s’assure du respect par les établissements de crédit des dispositions légales et réglementaires, ainsi que des règles de bonne conduite de la profession » (Art 47 relatif à la supervision bancaire) alors que l’article 18 de l’ordonnance 2007-020 dispose que le retrait de l’agrément d’une banque peut intervenir dès lors qu’elle «n’exerce plus son activité de façon régulière depuis au moins six mois consécutifs ».
 

Or, dans son communiqué la BCM reconnait que depuis mars 2014, la Maurisbank est en « situation de cessation de paiement de Maurisbank, illustrée par son absence de la compense depuis le 31 mars 2014, et de son incapacité à faire face à ses obligations vis à vis de ses clients». Elle ne prendra aucune mesure tendant à l’aider à sortir de cette impasse ou à la mettre sous-administration provisoire. Il a fallu donc dix mois (et non six comme prévu par la loi) pour que la BCM décide de lui retirer son agrément prenant ainsi d’énormes risques de faire imploser le système financier à un moment où le pays affronte la dépréciation des cours des matières premières à l’exportation.
 

Le limogeage, vendredi, du Gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie, Sid’Ahmed Ould Raiss, est ainsi interprété par les observateurs comme une tentative des autorités pour finir avec l’image du bateau ivre que donnait la BCM sous la conduite de Ould Raiss.
 

Mauriweb

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires