Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Affaire Bedr : le Rachid qu’on a défendu n’est pas celui qu’on connaît…


A.O.S.A
Lundi 30 Janvier 2012 - 17:30


Affaire Bedr : le Rachid qu’on a défendu n’est pas celui qu’on connaît…
C’est vraiment la meilleure ! Alors qu’à la première heure, nos sources furent les plus justes, même s’il n’y a aucune gloire à cela, car nous avions annoncés le diagnostique médical, les liens entre le Bedr et le Chavi et la victime, les conseillers envoyés sur place, le tout vers 16h, le jour des faits, alors que toutes nos sources furent exactes, un coquille nous a baladés depuis le début….

Parmi nos sources du milieu qui s’avérèrent très bien informées, une erreur s’est glissée ! On nous a annoncé que le Rachid en question était celui que nous connaissions depuis plus de 20 ans parmi les enfants de TZ, je viens d’apprendre de la fameuse source en question qu’il n’en est rien ! Notre Rachid de son vrai nom : Rachid Ould Abdallah Ould Ahmedou n’a rien à voir avec cette affaire car il était au moment des faits à Atar de là l’erreur car personne n’arrivait à le joindre…

Quant au Rachid Al Khatib expulsé que nous défendons depuis le début car, alors que les autres étaient indisposés, c’est lui qui a conduit la voiture jusqu’à l’hôpital sauvant ainsi la vie de la jeune fille, ce Rachid nous ne le connaissons pas du tout ! Voilà qui est dit pour celles et ceux qui comme nous crurent qu’il s’agissait du Rachid Ould…

Donc s’il a été expulsé c’est pour des raisons qui nous échappent car nous ne savons rien ni de lui ni de sa vie…

Pour le reste et pour en finir avec ce malheureux chapitre, pour ma part, je ne trouve pas choquant que le chef de l’Etat en tant que père ait tout fait pour éviter la prison à son fils, lui ou son épouse ; qui n’aurait pas agit de la sorte car il ne s’agit pas d’un froid assassinat, ni d’un viol mais d’un accident si on en croit le jeune Chavi ? D’autant plus que la famille a retiré sa plainte dont on se demande d’ailleurs ce qu’elle vaut tant que la victime ne l’a pas validée…

Ce qu’on trouve choquant, c’est le zèle des barbouzes du net qui ont voulu étouffer cette affaire de façon si maladroite… ce qui est choquant c’est d’avoir gardé deux compères aux arrêts pendant que l’auteur du coup du feu était libre ; ce qui est choquant c’est que des conseillers à la présidence et à la primature aient été envoyés contenir l’affaire alors qu’il eût fallu envoyer des personnalités moins politisées pour que l’action reste dans le cadre d’une affaire entre deux familles… ce qui est choquant c’est que l’avion affrété soit mis sur le compte du contribuable mauritanien alors qu’Aziz père n’avait qu’à prendre ses responsabilités financières en la matière afin que la société civile, les partis politiques puissent respecter le cadre familial de l’affaire et ne pas en faire une affaire d’Etat...

lire la suite...

chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires