Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Aéroport Oumtounsi : au nez des révisionnistes, le français fait de la résistance…


A.O.S.A
Mardi 12 Juillet 2016 - 12:01


A l’inauguration en présence d’Aziz, comme d’habitude les services du ministère de la communication ont exclu la presse indépendante préférant inviter la presse sous perfusion de la Hapa et ses 200 millions au goutte-à-goutte. Bilan nous n’avons pas pu visiter le nouvel aéroport. En parlant de presse, figurez-vous que nous avons appris en différé que depuis hier 900 peshmergas de la presse perfusée ont l’audace de se réunir au palais des congrès pour «  dialoguer », le mot est tendance pour une politique tendancieuse.

 


Cette réunion de la déontologie déplumée, ce réservoir de plumes qui déplument, ce congrès en deux mots de gré à gré se dresse sous l’enseigne «  des états généraux de la presse » sous le haut patronage de son excellence Mohamed Ould Abdel Aziz. Les zigs qui organisent la chose annoncent que tout le monde a été invité. 

 

L’exception confirmant toujours la règle : mes amis et moi de la presse indépendante attendons toujours l’invitation. C’est dire le sérieux de ce rassemblement hétéroclite d’imposteurs, de griots, de troubadours, de mercenaires et autres incapables auxquels les citoyens doivent toute la désinformation servie au quotidien.

 

Revenons à l’aéroport de tous les superlatifs venant du pouvoir et de tous les «  ya latif » venant de l’opposition. En attendant de visiter la chose lors d’un prochain voyage inch’allah, on peut noter quelques bêtises fruit d’une haine sans égale du français. Comme chacun sait, l’aéroport a été appelé Oumtounsi en mémoire d’un endroit où des tribus féodales du nord  espagnol encore occupé sont allées, charité mal ordonnée, s’attaquer à la pacification française du Sud à laquelle nous devons le territoire et l’état mauritanien. Lors de cette embuscade où le chef des assaillants a laissé sa peau comme le petit Mac Mahon, les rebelles ont eu le dessus. Toutefois, il faut remettre la gloire à sa place, il ne s’agit pas de Verdun mais de  6 français tués en tout et pour tout...

 

L'ex-colonel Beibacar estime que c’est un règlement de compte tribal, toujours est-il que c’est une victoire des indigènes sur une force dirigée par un occidental. Chacun peut voir l’heure du crime à la porte de son voisin.

 

 


Fallait-il prendre un tel symbole de la division entre mauritaniens doublé d’un lieu sanglant pour nommer un aéroport international qui espère voir passer 2 millions d’étrangers par an ?  C’est certainement une première mondiale pareil délire mais la haine du français menée par les révisionnistes de longue date et leurs descendants n’a pas de limite même si, là encore, ce sont les français d'EGIS qui ont dirigé les travaux.

 

 

Le ridicule des révisionnistes ingrats n’empêche jamais de profiter…

 


Ils ont poussé la haine du français à un tel point que ça les étouffait d’écrire aux entrées « arrivées « et « départs » à côté des termes en arabe. Aussi, ils ont choisi dans un pays membre de la francophonie, créé par les français et actuellement défendu dans le sahel par les français, dirigé par un président sauvé de la mort par des français, avec des billets de banques écrits en français, avec une administration qui travaille de fait en deux langues, ils ont choisi l’anglais aux entrées !

 

Ainsi on peut lire « Arrivals » et «  Departures » à côté des mots en arabe.  Les activistes qui ont fait ça vous expliqueront que l’anglais est la langue du colon mondial et que la main que tu ne peux pas couper, il faut l’embrasser surtout qu’il faut penser aux 2 millions de fantômes étrangers censés transiter par l’aéroport. Très bien mais pour voir, il faudra qu’ils sortent...

 


Chassez le naturel, il revient au sommet, ces révisionnistes n'ont pas pu achever leur travail sans un acte manqué comme disent les psychanalystes puisque au lieu d’écrire  le titre en anglais comme le reste, ils ont écrit en français Aéroport en grand au lieu de Airport

 


Le plus triste dans tout ça, c’est que le chef de l’état est un parfait francophone. Ironie du sort, on voit dans cette vidéo  le monsieur à droite qui lui donne les explications en français ce que la TVM a censuré bien entendu. Le monsieur à gauche commence aussi en français puis il réalise ce qui se passe devant les caméras et passe au hassania. Pas un mot d’arabe…
lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires