Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Adieu au drapeau national : 58 ans au service de l'unité nationale…


Actu Mauritanie
Lundi 28 Novembre 2016 - 00:49


Aujourd'hui c'est le dernier 28 novembre de ce beau drapeau adopté le 22 Mars 1958 qui va être dénaturé sur un coup de tête par le fait du prince mal inspiré pour le coup. Ils vont y mettre deux bandes rouges atroces sans même que le génie mauritanien n'ait pris le temps de réfléchir avec bon goût où mettre du rouge pour les martyrs ou pour une autre raison...

 

Rien au nom de l'unité nationale sur toutes les bouches. Tout cela n'est pas sérieux.

 

On nous a retiré nos Ould et nos Mint sans aucun référendum pourtant il s'agit de notre identité car Woul et Mint nous sommes et resterons malgré le délire de l'administration aux mains de personnages irresponsables et étranges. Maintenant on veut toucher au drapeau par fantaisie pour y mettre sa trace.

Le nouveau drapeau sera difficilement le drapeau de la Mauritanie, il sera surtout celui d’un caprice azizien dont le mandat fut en effet entaché de sang surtout le sien. 

 

Que vont-ils toucher demain pour achever le peu qui nous rassemble encore ? Même la religion de nos ancêtres est en train de se wahhabiser sans que cela ne dérange quiconque. Nous sommes la république des cobayes aux mains de cow-boys.

 

Ce drapeau a été créé par des étudiants mauritaniens devenus ensuite des hommes d’état respectés. Le père de la nation en parle dans son livre « la Mauritanie contre vents et marées » :

 

«  Le 22 Mars, le drapeau mauritanien est hissé pour la première fois dans l’histoire de notre pays ! Et, coïncidence heureuse, la météo fêta cet événement historique. En  effet, une brise de mer de service soufflait assez fort, comme pour permettre à notre drapeau de flotter noblement dans le ciel pur et serein de notre capitale en chantier. En contemplant nos couleurs qui dansaient au vent, j’éprouvai un sentiment inconnu de moi jusqu’à ce jour. Sentiment de joie intense, de fierté, de liberté ! Et, en même temps, je ressentis intensément le poids de mon énorme responsabilité. Responsabilité et ambition de bâtir, sur ce désert aride, immense, brulé par le soleil ardent, balayé par des vents tantôt froids, tantôt chauds, vents qui se transforment souvent en tempête de sable, de bâtir un Etat-Nation moderne ! Etat-Nation qui devra impérativement conquérir sa place dans le concert des nations modernes. Quel pari ! Il fallait le gagner à tout prix. Quel Défi ! Il fallait le relever à tout prix. Les obstacles étaient innombrables, les difficultés gigantesques ; pourtant il me faudra, avec l’aide de Dieu, avec celle du peuple mauritanien tout entier et de ses dirigeants, les dompter, les surmonter, les vaincre !

 

L’esquisse de notre drapeau était, depuis plusieurs mois, enfermée dans un tiroir de mon bureau. Elle avait été suggérée, dans ses grandes lignes, par un comité informel, un soir dans mon logement Saint-Louisien. Ce soir-là, j’étais avec Ely Ould Allaf, Ahmed Bazaïd Ould Ahmed Miské et Mohamedhen Ould Babah, alors tous trois étudiants.

lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires