Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Abib Fall, DG d'E-Zone: "Les PME mauritaniennes ont besoin d'une structure étatique forte pour les accompagner"


Economie
Mercredi 19 Mars 2014 - 09:04

À défaut d'un cadre bancaire et public propice à l'investissement des jeunes dans le monde de l'entreprise, certains mettent les bouchées doubles et forcent leurs ambitions. Abib Fall, fondateur et directeur général d'E-Zone est l'un d'eux. Rencontre avec un pro de l'informatique, doublé d'un individu qui ne sépare pas l'économique du social. Rencontre.


Biba Fall. Crédit : Noorinfo/MLK
Biba Fall. Crédit : Noorinfo/MLK
Un éternel sourire de grand enfant aux lèvres, le rire facile, "un des meilleurs de sa génération" selon la plupart des témoignages qui lui sont relatifs, Biba n'a pas eu de mal à fédérer les talents autour de son projet. "C'est un bosseur, un type droit et honnête. N'importe lequel d'entre nous le suivrait aveuglément dans n'importe quel projet s'il le demandait" assure un de ses amis d'enfance. Pour ce projet d'E-Zone, il livre son analyse du monde de l'entreprise mauritanienne à noorinfo.

Formé à l'université Brown Mackie à Tucson aux États-Unis, Abib Fall, "Biba" pour ceux qui le connaissent, s'y est familiarisé avec le monde de l'informatique et particulièrement avec les circuits des machines et leurs réseaux, jusqu'à l'obtention d'une licence dans ce domaine. Après une multitude d'expériences dans son domaine d'expertise, entre 2000 et 2007, il rentre à la fin de cette dernière année, et lance la première mouture d'E-Zone en 2008, qu'il fusionne trois ans après avec une autre structure et d'autres associés, Oxygène, dont l'aventure durera deux ans, avant de passer à une autre fusion, avec Azote, et de se consacrer aujourd'hui exclusivement à son premier bébé, E-Zone.
 
-------

 
Quelles sont les activités spécifiques de votre entreprise ?
 
Nous optimisons des infrastructures de réseaux, que ce soit au niveau local ou étendu; nous créons, hébergeons et administrons des sites internet ; nous vendons, préparons et installons des ordinateurs de bureaux professionnels, et nous nous occupons de la conception, de l’installation et de la maintenance des réseaux informatiques pour les entreprises, allant du simple réseau local, jusqu’aux interconnexions de sites distants complexes.

E-Zone a aussi son côté marketing géré par des infographistes professionnels qui conçoivent des logos, des cartes de visite, des brochures, des dépliants, des affiches, des panneaux, des plaquettes de présentation, des flyers, des faire part, des entêtes, des bannières publicitaires, des cartes de menu, flash, des Roll-Up et autres matériels publicitaires.
 
Quels publics ciblez-vous en priorité ?
 
Vu le dynamisme relatif du secteur privé mauritanien, nous visons principalement les PME et PMI, ainsi que les grands comptes (banques, ONG et Telecoms...)
 
Comment percevez-vous l'entrepreunariat mauritanien aujourd'hui ?
 
À mon sens, le pays présente une réalité entrepreneuriale assez complexe. D'une part nous avons une économie informelle certes bien instaurée grâce à une réelle facilité d’entrée, mais peu ambitieuse et limitée sur le plan de la création d’emplois. D’autre part, une économie formelle qui tend à se développer, mais dans un climat encore peu favorable en matière de législation et de financement adéquat pour l'investissement.
 
À la base, l'entreprenariat mauritanien est dynamique. Les jeunes, notamment ceux qui comme moi ont eu l’opportunité, à travers leurs études ou d'autres opportunités de voir ce qui se fait ailleurs, prennent de plus en plus conscience du rôle que peut jouer ce secteur privé dans le développement économique et social du pays.
 
Clairement, Il est désormais possible pour chacun de nous de réaliser son rêve en créant une activité marchande plus ou moins rentable.

Crédit : Noorinfo/MLK
Crédit : Noorinfo/MLK
Mais entre la seule idée de départ et la concrétisation en entreprise, l’entrepreneur mauritanien comme je peux en témoigner, rencontre de nombreux obstacles (obstacles administratifs, manque d’informations, infrastructure bancaire insuffisante, manque de lignes de crédits pour les petites entreprises…) qui ne favorisent pas la promotion de l'entrepreunariat "légal".
 
Actuellement, tout le challenge est de résoudre la problématique de l’informel, et mettre en place des politiques d’incitation pour les différents acteurs. L'entrepreunariat mauritanien a besoin de structure étatique forte pouvant accompagner et soutenir les petites et moyennes entreprises et parallèlement permettre une intégration complète du secteur de l’informel qui représente par ailleurs un manque à gagner sur la dimension fiscale.
 
Quelles sont vos perspectives de développement ?
 
A court et moyen terme E-Zone a essentiellement des objectifs de mise en marché, en nous concentrant particulièrement sur la captation et la fidélisation des clients, ainsi que des partenaires. A long terme, nous ambitionnons clairement d'être leader national de la solution informatique.
 
Combien de salariés avez-vous ?
 
Actuellement j’ai sous ma responsabilité 6 salariés. Pour une structure en phase de démarrage ce n’est pas mal du tout, mais j'espère tout de même agrandir l’équipe dans les prochains trimestres, avec la croissance des activités et le besoin en compétences spécifiques.
 
Pensez-vous le marché mauritanien de la solution informatique et de la création internet encore large?
 
La solution informatique est un secteur très dynamique en Mauritanie. Bien que le marché soit toujours en phase d’extension, beaucoup de sociétés ne possèdent pas de site web par exemple. Je pense qu’on a un énorme potentiel de développement.
 
Un mot aux futurs jeunes entrepreneurs mauritaniens ?
 
DYNAMISME !
 
 
Propos recueillis par Mamoudou Lamine Kane 
Mamoudou Kane


              


1.Posté par Kane lamine le 02/09/2015 19:54
Du courage Mon ami

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires