Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Abdoulaye Gaye, un dérapage qui coûte cher


Sport
Jeudi 6 Juin 2013 - 13:06

Le milieu de terrain de l’ASAC Concorde, Abdoulaye Gaye dit Palaye est sorti de ses gonds samedi à l’issue du match entre son club et la Garde Nationale. Le joueur s’en était pris physiquement à l’arbitre du match Mohamed Hamada. Une dérive que l’international Mauritanien a payé très cher, puisqu’il a été suspendu par la CQRPD pour un année.


Abdoulaye Gaye, un dérapage qui coûte cher
La Commission Qualifications, Pénalités, Règlements et Discipline (CQRPD) n’y est pas allé de main morte au moment de statuer sur le cas du joueur de la Concorde Abdoulaye Silèye Gaye. Ladite Commission s’est réunie lundi soir et a tranché. Palaye a été suspendu pour une année de toute compétition nationale et devra verser 20 mille UM d’amende. Une sanction lourde pour le natif de Nouakchott, auteur d’une attitude fort regrettable. La CQRPD s’est tout simplement référé aux textes pour se prononcer.

Palaye gifle Hamada et le paye cash

Samedi soir au stade Olympique de Nouakchott, l’ASAC Concorde et la Garde Nationale s’affrontaient pour clore la 23e journée du championnat national de première division. Une rencontre capitale qui allait conditionner la fin de saison des Concordiens, encore en course pour le titre. Au final, tout ne s’est pas passé comme prévu et les Bleu et Blanc ont été accrochés (1-1) par une vaillante équipe de la Garde. À l’issue du match, les joueurs de la Concorde s’en sont pris à l’arbitre du match, Mohamed Hamada, l’accusant d’être le responsable de leur contreperformance. L’homme en noir avait auparavant exclu Abdoulaye Silèye Gaye dit Palaye de la partie. Ce dernier avait proféré des insultes à l’encontre de la quatrième arbitre, Kardiatou. Mécontent d’avoir écopé d’un carton rouge, l’international Mauritanien a tout bonnement asséné une gifle à Hamada, avant que son coach et ses coéquipiers n’interviennent pour séparer les deux protagonistes.

Une place en sélection compromise ?

C’est en tout cas une très mauvaise nouvelle pour la Concorde et surtout pour le joueur, qui aura une année pour réfléchir à son acte répréhensible. Le problème qui se pose à présent, c’est est-ce-que cela aura une incidence particulière sur l’avenir de Palaye en équipe nationale de Mauritanie ? Patrice Neveu, présent au moment des faits a certainement dû prendre note du comportement de son protégé. Cependant, vu l’importance du milieu de terrain de 22 ans au sein de l’effectif Mourabitoune (titulaire contre la Libye et l’Algérie), il y’a peu de chance que le technicien Français puisse se passer de lui. De même que la FFRIM, qui a intérêt à ce que les Vert et Jaune se qualifient contre le Sénégal. Les Fédéraux ne prendront jamais le risque d’affaiblir la sélection Mauritanienne en la privant d’un de ses meilleurs éléments à un mois du match aller. Dans tous les cas, la suspension se limite aux compétitions nationales. Palaye pourra toutefois se consoler ailleurs. Selon certaines sources, il devrait bientôt plier bagages pour tenter sa chance à l’Étranger (Qatar ?).

Un arbitrage controversé

En ce qui concerne Mohamed Hamada, on se demande pourquoi il continue à bénéficier d’un traitement de faveur avec toutes les erreurs qu’il commet. Malgré ses bourdes à répétitions, il a été un des arbitres les plus désignés pour officier en championnat cette saison. Sur quelles bases est-il choisi, et en fonction de quoi ? Si les joueurs sont sévèrement sanctionnés en cas de débordement, les arbitres devraient eux aussi être jugés sur leurs prestations et leur respect vis-à-vis des autres. Car il est inadmissible qu’une personne qui est censé veiller au respect des règles, se permette certaines choses et qu’elle soit reconduite trois jours plus tard. Cette situation doit être étudiée sérieusement.


Source:Maurifoot
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter