Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

AMAM : Salif Keita et Malouma pour réunir les peuples


Actu Mauritanie
Samedi 7 Septembre 2013 - 18:30

L'association multiculturelle pour un acenir meilleur (AMAM), a tenu une conférence de presse au centre africain des conférences à Nouakchott, ce samedi 7 septembre, pour présenter les étapes et les objectifs de l'organisation de la deuxième édition des journées de rencontres multiculturelles, les 19 et 21 septembre prochains.


Babi Sarr (g) et Oumou Kane, lors de la conférence de presse. Crédit : Noorinfo/MLK
Babi Sarr (g) et Oumou Kane, lors de la conférence de presse. Crédit : Noorinfo/MLK
"L'AMAM est une association socio-culturelle. Pour cette deuxième édition nous essayons de favoriser les échanges multiculturels, avec l'aide des chancelleries des nationalités concernées" explique Oumou Kane, présidente de l'association.
 
 
"Il y aura 20 pays représentés, issus du monde arabe, et de l'Afrique. Salif Keita, le chanteur malien et Malouma symboliseront musicalement cette diversité et ses interactions" continue à ses côtés Babi Sarr, président du CIMAN, et coordinateur des activités de ces journées.
 
"Salif Keita n'a pas hésité un seul instant à prendre part à ces festivités, d'autant que l'ensemble des bénéfices sera totalement reversé aux femmes et enfants en difficulté à M'Berra, le camp de réfugiés maliens situé à Bassiknou en Mauritanie" affirme Oumou Kane. "D'ailleurs, parmi les artistes qui accompagneront Salif Keita et Malouma, l'un d'entre eux vit dans le camp: Hamanou Ag Issa" précise-t-elle.
 
"La culture est un des plus puissants moteurs de rapprochement des peuples. Et il s'agit lors de ces journées, comme l'an passé, de donner l'opportunité à des cultures pas forcément connues et expérimentées chez nous, de nous révéler leur cuisine, leurs habillements, leurs us... Lors de la première édition, beaucoup de mauritaniens ont été positivement étonnés de découvrir la présence et des éléments de la culture éthiopienne, par exemple, qui est un pays dépourvu d'ambassade en Mauritanie" déclare Babi Sarr.
 
La sensibilisation sur des sujets particulièrement visés par l'association, sera au cœur de ces journées de rencontre. "Une conférence sur la problématique de l'intégration, avec le professeur Sow Samba est prévue. Ainsi qu'une perspective sur la situation des albinos en Mauritanie, avec la présence de Salif Keita, lui-même albinos, qui apportera son expérience pour une meilleure compréhension du sujet" informe Babi Sarr.
 
"Le centre culturel marocain a fait des pieds et des mains pour que la première édition marche, et qu'on n'ait assez de motivation pour lancer cette deuxième édition" souligne Oumou Kane.

"Aller les uns vers les autres : il n'y a qu'ainsi que la paix durable pourra être sauvegardée et maintenue. Il n'y a pas d'efforts trop intense pour cet objectif" conclut-elle déterminée.
 
MLK
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires