Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

A quoi joue Aziz ?


Actu Mauritanie
Mardi 22 Mai 2012 - 10:48


A quoi joue Aziz ?
S’il avait joui d’une relative assise populaire au lendemain de sa prise de pouvoir en aout 2008, le Président Mohamed Ould Abdel Aziz semble aujourd’hui en perte de vitesse.Confronté à une série de problèmes politiques, économiques, sociaux, le Président mauritanien enchaîne des décisions pour le moins controversées qui font craindre la résurgence de fortes tensions sociales.
 
On a bien beau vouloir croire le Président Aziz quand il dit œuvrer uniquement pour le bien de tous les mauritaniens sans distinctions tribales ou ethniques ou raciales mais les évènements qui se suivent depuis plus d’une année nous poussent à nous poser des questions sur les intentions du Président. Certes les déportés du Sénégal sont rentrés et le dossier du passif humanitaire a été quelque peu dépoussiéré mais les pas que l’on pensait franchis dans le cadre de la réconciliation nationale, ne semblent être qu’une chimère. Le départ de Ibrahima Moctar Sarr de la mouvance présidentielle en dit long sur les blocages et autres reculs enregistrés depuis lors.

Les déportés sont revenus mais dans quelles conditions et leur réinsertion traine alors que le dossier du passif humanitaire a été à peine effleuré. S’en est suivi l’enrôlement tant décrié (qui heureusement a connu des aménagements substantiels), l’attribution de licences de radios et télévisions privées à une seule communauté, la crise universitaire et une répression sélective, l’expulsion à Nouadhibou de centaines de ressortissants d’Afrique noire et la gestion pour ne pas dire partisane du problème de Birane Ould Abeid. Pendant ce temps le pays accueille des dizaines de milliers de touaregs et mobilise des fonds pour leur en venir en aide et mieux, les autorités de cachent pas le soutien au mouvement indépendantiste du MNLA qui entend créer un Etat à forte dominante l blanche.

Il apparait que les lobbys nationalistes arabes ont repris une ascendance certaine sur les décisions du Président qui de plus en plus prend des mesures très peu appréciées par une partie de la population. Cette impression de vouloir casser du noir est manifeste avec la gestion du dossier de Birane Ould Abeid mais une décision judiciaire arbitraire pourrait mener à des lendemains incertains et consacrer une fracture sociale sans précédent dans le pays.

Au moment où l’opposition cherche coûte que coûte sa tête, le Président devrait plutôt se rapprocher de toutes les composantes du pays pour créer une union derrière lui. Les tentatives de diversion qui en plus sentent le règlement de compte ne feront que raviver la contestation qui est bien plus importante que la mobilisation populaire lors des manifestations de la COD. A Aziz de rectifier le tir encore qu’il est temps.
Seydi
le-rénovateur


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires