Connectez-vous S'inscrire

A qui profite le crime ?


Dimanche 11 Mars 2012 - 19:15

              

Abu Anas Essahraoui et Abu Jandal Al Azawadi… D’après les premières informations diffusées sur les sites spécialisés, ce sont là les noms des deux kamikazes qui ont visé la caserne algérienne de Tamanrasset, il y a de cela quelques environ trois semaines. Le premier serait d’origine sahraoui, le second d’origine Azawad…


A qui profite le crime ?
L’opération a été immédiatement revendiquée par la dissidence d’Al Qaeda qui se prénomme «Al Qaeda pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest» dirigée par le mauritanien Hammada Ould Mohamed Khairou. C’est le même groupe qui a sévi il y a quelques mois en enlevant des humanitaires dans les camps sahraouis de Tindouf. L’objectif de ce groupe est visiblement l’Algérie.
 
La particularité de ce pays est qu’il est le premier visé par les activités terroristes. D’ailleurs, les rançons versées d’abord au GSPC devenu AQMI vont, à hauteur de 70%, nourrir les maquis de l’Algérie «utile». L’émirat du Sahara étant conçu pour permettre les replis stratégiques et alimenter cette guérilla qui, même si elle a diminué d’intensité, ne s’est pas arrêtée depuis les années 90.
 
Malgré cela, l’Algérie est resté le pays le moins engagé dans la lutte contre AQMI en terre sahélo-saharienne. Alors que l’Armée algérienne est la plus forte, la mieux équipée et la plus aguerrie de la région, elle n’a jamais participé à une action sur le terrain. Provoquant quelques blocages en refusant par exemple l’implication du Maroc dans le processus régional de lutte contre AQMI.
 
La branche dissidente dont on parle depuis les enlèvements de Rabouni (Tindouf), semble être dédiée à l’action sur le sol algérien. En commettant ces deux actes spectaculaires, ces terroristes rappellent que la première puissance régionale n’est pas à l’abri, qu’elle peut être ciblée et qu’elle peut être atteinte. Si jusque-là Bellawar, Abu Zeyd et Abul Hammam ont évité une confrontation directe avec l’Armée algérienne, les éléments Maures, Touaregs et Africains dissidents de AQMI n’ont d’autre souci que celui de la provoquer.
 
Il est difficile de croire aux générations spontanées et dans cette guerre où se mêlent trafics de drogue, Jihad, guerre des renseignements, jeu des puissances…, il est naturel que l’on se pose des questions sur les tenants et aboutissants des derniers événements. De se poser la question élémentaire de Mr Watson : à qui profite le crime ?

Mohamed Fall Oumeir
 
oumeir.blogspot.com




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Avril 2014 - 14:49 Quiproquos et susceptibilités

Dimanche 13 Avril 2014 - 22:58 De la cybercriminalité

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Vu de Mauritanie par MFO





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Les + Lus de la semaine

Le Président devant la presse

13/04/2014 - Noorinfo

De la cybercriminalité

13/04/2014 - Noorinfo

Quiproquos et susceptibilités

17/04/2014 - Noorinfo
Les + populaires

Ma sœur, tu es partie

24/07/2013 - Noorinfo

Al Wataniya lancée

03/11/2013 - Noorinfo

Maawiya, le retour ?

25/03/2012 - oumeir.blogspot.com

Coup d'état: Il était une fois

13/12/2013 - Noorinfo

La tribu dans tous ses états

24/10/2013 - Noorinfo

Les massacres d’Aguelhok

15/02/2012 - oumeir.blogspot.com

Cri du cœur

23/10/2013 - Noorinfo

Zones d’ombre sur le marché de l’aéroport

02/12/2011 - oumeir.blogspot.com
Nos vidéos
Vu de Mauritanie par MFO
Noorinfo | 13/12/2013 | 1396 vues
00000  (0 vote)
Vu de Mauritanie par MFO
Noorinfo | 06/10/2013 | 807 vues
00000  (0 vote)