Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

A la rescousse


Blogs
Samedi 5 Novembre 2011 - 00:20

Je viens à la rescousse de mon blog, délaissé pendant quelques jours comme un doux chat sans lait. Je reviens le caresser, le désaltérer, l'amadouer, lui raconter une histoire; lui transmettre les ragots de ce monde auquel il appartient et pour lequel il a été fait.


Autres articles
A la rescousse
Te souviens-tu mon blog de ces jeunes qui manifestaient pour plus d'égalité et de justice sociale ? Un peu ?! Oui c'est vrai, ils t'ont précédé. Mais sais-tu ce qu'ils sont devenus ? Ils ont courbé l'échine. Eh oui, je ne les vois plus manifester, je ne vois plus personne dans la place des blocs. Seuls quelques policiers sont là éparpillés, aux aguets.

Te souviens-tu aussi de cette lutte contre la gabegie ? Excuse-moi je suis amnésique, je pensais que tu avais mon âge, que les échos de ce tintamarre sont venus jusqu'à toi, d'ailleurs tu ne pouvais pas y échapper. Eh ben figure-toi, c'est devenu l'opacité totale. Le restant de notre cher poisson, les chinois vont s'en occuper, canadiens et autres ont commencé leur ruée vers notre or, les soudanais feront le bunkering en haute mer, les qataris ont perdu leur opportunité d'investissement; parait-il, les pattes de nos chers dirigeants n'ont pas été graissées. Et qui d'autre encore ? Ah oui, un petit conglomérat de sociétés pétrolières va faire union contre notre pétrole, le pauvre, il jouera sans supporters. Attends, j’ai oublié autre chose….

Hé ho ! Pourquoi tu fais cette grise mine ? Tu es triste ? Tu as perdu espoir ? Je te comprends, mais je ne te dis pas ça pour te faire de la peine. Je vais alors te raconter une histoire drôle, pour installer un petit élément de gaieté, un brin d'espoir, un sourire fugace, une expression de joie. Mais laquelle mon cher blog ? Tu vois comme mon amnésie me tiens, je ne me souviens plus de ces bonnes choses conviviales, de ces temps d'insouciance, de frugalité et de ces moments d'espoir et de joie. C'est l'amour de mon pays qui me rend ainsi, je ne supportes pas le voir souffrir. Cet amour me trouble, m'affecte, et mon incapacité me désempare, elle me rend amnésique... et c'est peut être mieux ainsi. Dis-moi, tu ne veux pas qu'on devienne amis avec le Temps ? N’est-ce pas tu aimes l’évasion ?

Alors allons-y, pourvu que le temps d'une évasion,  nos peines soient soulagées.
 
mducros.over-blog.com


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires