Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

3 questions à Boubou Sylla, président de l'Association de Solidarité Citoyenne:


Société
Samedi 28 Mai 2011 - 15:10

«...Il n'y aucune raison objective au retard de la loi sur l'audiovisuel. Il s'agit plus d'un manque de volonté politique.»


3 questions à Boubou Sylla, président de l'Association de Solidarité Citoyenne:
Autres articles
Les ondes auraient dû être libéralisées depuis trois ans maintenant. Y-a-t-il des raisons objectives pour excuser un tel retard ?

En effet, en 2007, le Ministre de la communication Mohamed Vall ould Cheikh avait déposé un projet de loi sur la libéralisation audiovisuelle. Ce projet constituait un élément fondamental au processus démocratique engagé par notre pays. Celui-ci a été adopté par l’Assemblée Nationale et le Sénat. Ce dernier a par ailleurs, introduit un amendement relatif à un seul article, en l'occurrence l'article N° 44 faisant référence à l'attribution et au renouvellement de la licence et des redevances.
Aujourd'hui, il suffirait d’une réunion des représentants des deux chambres pour statuer définitivement sur l'article en question afin que cette loi soit définitivement votée et par la suite promulguée par le Président de la République. Après cela, la mise en œuvre des cahiers des charges par la HAPA ne sera qu'une formalité. A mon avis, donc, il n'y aucune raison objective à ce retard. Il s'agit plus d'un manque de volonté politique.

Certains éditorialistes appellent la HAPA, ce "truc", pour marquer son inexistence dans les faits, dans l'action. Partagez-vous ce point de vue?

La pertinence d’une institution dépend de ce que l’on en fait. Les pouvoirs publics ont créé en 2006 la Haute Autorité de la Presse et de l'Audiovisuel dans le but de consolider notre jeune démocratie. Cette institution a le devoir d'être indépendante et de favoriser une libéralisation audiovisuelle dans notre pays. Être le garant de la liberté d'expression des citoyens et de la presse sont les conditions essentielles à sa crédibilité et sa pérennité. La question est de savoir quelle est la volonté politique des pouvoirs publics actuels pour lui donner tous les moyens d'action et lui apporter la légitimité nécessaire.

Cette libéralisation semble inéluctable de toute façon. Craignez-vous comme dans d'autres expériences nationales, une inflation de radios?

Cette libéralisation est inéluctable. D’une part, il est contradictoire de s’ériger en démocrates et grands défenseurs des citoyens, notamment des plus pauvres et refuser ou restreindre la liberté d’expression. D’autre part, à l'heure de la mondialisation, il est illusoire de vouloir contenir ou même nier les droits fondamentaux des peuples de s’exprimer, communiquer, échanger, débattre, de s’ouvrir les uns aux autres.
Aller à l’encontre de ces libertés, c'est prendre un risque d'accentuer les extrémismes, la haine, le repli sur soi... Enfin, la plupart des pays d’Afrique comme le Sénégal, le Mali, le Burkina, le Niger…ont ouvert leur espace audiovisuel, c'est aujourd'hui au tour de la Mauritanie.
Lors du colloque des 21, 22 et 23 juillet 2008 que nous avons organisé à Nouakchott, les plus grands spécialistes du monde entier se sont exprimés sur le rôle, l'utilité et l'impact de la libéralisation audiovisuelle en Mauritanie.
La question de l'inflation des radios dans le cas d'une libéralisation audiovisuelle a été posée et nous sommes riches de l'expérience des autres pays africains et européens pour l'éviter en Mauritanie.
Je ne crains donc pas une inflation de radios si les dirigeants actuels suivent nos préconisations.
Dans toutes les démocraties les dérives sont possibles. C'est pour cela que la loi sur l'audiovisuel doit être votée et mise en application car elle est la seule réelle garantie d'une libéralisation équilibrée, juste et respectueuse des libertés individuelles. Ce serait un nouveau pas vers la Démocratie pour notre pays.
Propos recueillis par MLK


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter