Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

18 chronique


Blogs
Jeudi 6 Octobre 2011 - 20:03

Je ne me souviens plus de la journée, ni de l’heure, où je me suis amusée à regarder le journal télévisé de notre chère TVM. C’était, je crois, en début de cette semaine même. Je suis tombée sur l’actualité nationale. Elle est tombée sur moi, d’une certaine manière, l’actualité nationale. Pas de dégâts majeurs ! J’ai même ri de cet accident, par ce que c’en était un.


18 chronique
Presque : L’actualité nationale diffusée sur la TVM. Mais, un accident lorsqu’il se répète, chaque jour, trois cent soixante cinq jours sur trois cent soixante cinq jours, année sur année, il perd de son poids accidentel et devient par la force de la banalité mineure, inoffensif, inodore, sans saveur aucune, ni aspérité. Il frise la frontière du rien, du néant de la communication.

La speakerine, affichant une gueule de bois, me préparait déjà pour m’inviter dans son univers télévisuel. La gueule de bois ne concernait, bien sûr, pas la charmante présentatrice, mais elle se rapportait à l’information et le registre de langue utilisée pour dire l’événement. Et, l’événement portait sur l’opération de reboisement. La présence du bois et de sa langue est bien justifiée, n’est ce pas ?

 
Le reboisement ce jour-là se passait dans le secteur dunaire confié au ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel. Le ministre du département ministériel en question était de la partie. Entouré de ses collaborateurs, formant un cercle, autour d’un trou, au fond du nulle part,  sur une grosse dune blanche, le ministre tenait en sa main une pépinière. Les collaborateurs s’employaient à creuser le trou pour que l’enterrement se passe dans les meilleures conditions. Une fois, le trou élargi pour accueillir la défunte pépinière,  toutes les mains des affaires islamiques enfoncèrent la pépinière dans sa tombe. C’était un moment de recueillement.

Le ministre entama son oraison funèbre pour rappeler que l’opération de reboisement s’inscrit dans les orientations suprêmes du président de la République. Et, qu’elle traduit l’intérêt que porte son Excellence à l’environnement, en général, et la protection de la ville de Nouakchott, en particulier. Et, que chaque arbre qui va pousser dans ce désert constituera, à lui seul, un rempart contre l’invasion de la désertification. Il rappelle pour l’occasion la place qu’occupe les arbres dans le cœur du président de la République et le mépris que ce dernier vous aux sables mouvants. 

 
L’arbre aussi sert à fournir l’ombre et le bois. Et, le bois est une source indispensable pour communiquer avec le peuple. Les médias publics utilisent depuis longtemps, pour communiquer et informer, un bois importé. Et, il est grand temps de servir du terroir.

 
Mouna
mouna-ennass.blogspot.com/


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires