Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

11 septembre: AQMI dans le sillage de Ben Laden


Actualité
Dimanche 11 Septembre 2011 - 14:59

La décennie de l'attentat du World Trade Center a été marquée par la mort de son auteur, Oussama Ben Laden. Un clin d’œil de l'histoire qui n'occulte pas les bouleversements survenus dans le monde entier, dont l'Afrique et la Mauritanie, marqués par cette date-clé de l'histoire moderne.


L'enlèvement est devenu un commerce rentable pour AQMI
L'enlèvement est devenu un commerce rentable pour AQMI
Le 11 septembre 2001, des attentats d'une ampleur inattendue frappaient le cœur des États-Unis. Cet événement, a eu des répercussions dans le monde entier. Le continent africain, pris en otage dans la guerre entre les terroristes d'Al Qaïda et les États-Unis en 1998, n'a pas échappé aux conséquences de la «guerre contre la terreur», décrétée par George W. Bush après les attentats du 11 septembre 2001. Pour la Mauritanie, la conséquence la plus palpable, la plus concrète de cet événement, est l'avènement d'Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI).

Des émules dans le Sahel

AQMI constitue une des tentacules se réclamant du mouvement terroriste de Ben Laden. Elle sévit dans le no man's land désertique sahélien entre la Mauritanie, le Mali et l'Algérie. D’origine algérienne, cette organisation islamiste a été précédée jusqu’en 2006 par le groupe salafiste pour le combat (GSPC), dont elle est la résurgence. Rallié à Al Qaida depuis le 11 septembre 2006, le mouvement a désormais pour mission de montrer son «efficacité». L'amplification des vagues «alqaïdiennes» lui ont donné l'opportunité de se greffer à une structure plus internationale, qui porte leurs actes, médiatiquement, plus loin.
«Ça les a menés à renforcer leurs relations avec aussi bien des dissidents touaregs qui sillonnent la région, que des trafiquants d’armes et de drogue» estime un spécialiste de la sécurité régionale.
Ces dernières années, AQMI a mené des raids particulièrement violents contre des camps militaires du côté mauritanien, dont le plus marquant a certainement été Lemgheity en 2005. Depuis un an et demi, l'état mauritanien a décidé de porter la guerre contre AQMI sur le terrain des terroristes. Ça a abouti entre autres à une bataille sur un site d'AQMI, dans la forêt de Wagadou, à la frontière mauritano malienne, qui aurait mené à la débandade des éléments terroristes, selon l'état-major mauritanien.

La cartes des actions d'AQMI ces trois dernières années
La cartes des actions d'AQMI ces trois dernières années
En fait, le cas de l'AQMI montre la progression de l'idéologie de Ben Laden. «depuis dix ans, c'est l'idéologie qui a cru. Si Al Qaida est incontestablement moins puissant, leur idéologie fleurit sur des terreaux favorables. Le développement d’Internet facilite la création de mini-groupes, voire d’individus isolés qui s’autoradicalisent. La menace est en quelque sorte plus diluée et elle vient de l’intérieur. Le projet d’attentat de Times Square à New York récemment est ainsi le fait de citoyens américains, pas de « terroristes importés » et formés par l’appareil Al-Qaïda. Est-il plus facile de lutter contre une grosse tumeur que contre des métastases? C’est la vraie question. Mais je ne vois pas un attentat du type de celui qui a frappé le World Trade Center se reproduire.» développe le spécialiste.

Noorinfo
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires